CCR AM : Année 2009, le retour de l’appétit pour le risque !

le
0

Les marchés se sont offert un « joli » plongeon en cette fin de mois. La chute récente efface le trajet effectué par les indices européens au cours des ces deux derniers mois… Une consolidation qui, à notre avis, doit être considérée comme une occasion de réinvestir en actions…

Avec un niveau de CAC 40 à 3600, nous sommes encore sur les points de février 1998… De plus, la valorisation plaide en faveur de la Bourse, comme l’atteste le rapport prix sur actif net du marché européen qui se situe à 1,6 fois, bien en deçà de la moyenne historique long terme de 2,2 fois, et un rendement actuellement élevé (3,8%) des dividendes distribués. Le consensus bénéficiaire est stabilisé, le scénario de crise bancaire systémique est désormais écarté et nous revoyons des entreprises trouver des financements pour des projets d’acquisition, ce qui anime la cote…

Surtout, nous avons le sentiment que les entreprises que nous détenons en portefeuille ont toujours un potentiel d’appréciation significatif. Certes il n’est plus de 100% comme en début d’année, mais certainement encore de l’ordre de 30% en moyenne… Plusieurs cas de figure existent :

- Les valeurs dont la valorisation reste dans la fourchette basse des ratios historiques à l’image de Total, Vivendi, Sanofi…

- Les entreprises ayant subi des reculs d’activité prononcés, parfois même sans précédent, mais dont la capacité bénéficiaire est conservée, et qui profiteront sensiblement de toute amélioration du climat conjoncturel : Cap Gemini, Groupe Stéria, Michelin, Daimler, APM Maersk.

- Des sociétés contestables dont les fondamentaux s’améliorent : Repsol, Veolia, HeidelbergCement, Alcatel.

- Des candidats à la consolidation : MAN, Anglo American, Dragon Oil.

- Des entreprises qui émergent dès aujourd’hui comme des gagnants de cette crise : BNP, Deutsche Bank, Air France, Vinci, Mayr-Melnhof.

Une liste longue et pourtant non exhaustive qui témoigne de notre conviction qu’il existe encore de belles opportunités à saisir… Une situation qui rappelle non pas l’année 1929 mais par certains côtés l’année 2003, avec des investisseurs encore très averses au risque ; un contexte à mettre à profit pour renforcer les niveaux d’exposition aux actions et au style Value !

Eric Bleines, Responsable du Pôle Actions


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant