Cazeneuve promet d'être vigilant pour le congrès islamique de Lille

le
2
    PARIS, 2 février (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur 
Bernard Cazeneuve a promis mardi une totale vigilance à l'égard 
des propos qui seront tenus au rassemblement de l'Union des 
organisations islamiques de France (UOIF) le week-end prochain à 
Lille. 
    La rencontre des musulmans du Nord, déclinaison régionale du 
congrès annuel de l'UOIF, suscite la polémique après les 
attentats de Paris en 2015, des responsables politiques 
s'inquiétant de l'invitation d'orateurs "prêchant la haine". 
    Bernard Cazeneuve leur a répondu qu'il n'y avait "aucune 
place dans la République pour les propos incitant à la haine ou 
à la discrimination". 
    "Les services de l'Etat seront d'une totale vigilance à 
l'égard des propos tenus par les différents intervenants. Tout 
propos tombant sous le coup de la loi donnera lieu à des 
poursuites immédiates", écrit-il dans un communiqué. 
    Plusieurs personnalités ont tirer la sonnette d'alarme. 
    "Soit l'UOIF déprogramme ses intervenants qui prêchent la 
haine, soit la République devra prendre ses responsabilités et 
interdire cette manifestation", avait estimé lundi le président 
de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan. 
    Dans une lettre au Premier ministre Manuel Valls, la 
secrétaire nationale du PRG Laurence Marchand-Taillade s'est 
élevée contre la présence à la tribune lilloise de prédicateurs, 
"dont le seul objectif est de déstabiliser notre République". 
    Elle indique mardi sur son compte Facebook que "certains des 
intervenants dénoncés n'auraient pas obtenu de visa" et appelle 
à poursuivre la mobilisation. 
    "Au moment où la France est la cible permanente du 
terrorisme islamiste, où des Français sont massacrés par des 
fanatiques, la présence sur le territoire national d'islamistes 
radicaux est une provocation insupportable et un crime contre la 
sécurité nationale", écrit pour sa part le Front national. 
     
     
     
     
 
 
     
 
 (Gérard Bon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 10 mois

    ceux qui refuse de serrer la main aux femmes devraient être condamnés pour segregation

  • Pienegro il y a 10 mois

    Force est de constater que la France devient otage de l'islam!