Cazeneuve : «Le déficit diminue moins que ce que nous aurions souhaité»

le
5
Cazeneuve : «Le déficit diminue moins que ce que nous aurions souhaité»
Cazeneuve : «Le déficit diminue moins que ce que nous aurions souhaité»

Le déficit budgétaire 2013 de la France a dérapé de 2,7 Mds? par rapport aux prévisions du gouvernement. Selon des chiffres dévoilés jeudi soir par Bercy, le déficit de l'Etat devrait s'établir à 74,9 Mds? sur l'année écoulée. Soit une amélioration malgré tout de plus de 12 milliards d'euros par rapport à 2012. Ce vendredi matin, Bernard Cazeneuve est venu au micro d'Europe 1 pour défendre l'action du gouvernement. Dans le langage châtié qui le caractérise, le ministre du Budget a fait comprendre que le terme de dérapage ne lui sied guère.

«Je suis surpris de cette affirmation. Le déficit de l'Etat diminue de 12mds? entre 2012 et 2013. C'est vrai que s'il diminue de façon significative, il diminue moins que ce que nous aurions souhaité compte tenu de l'atonie de la croissance.» Toujours selon les chiffres de Bercy, les recettes fiscales s'élèvent à 284 Mds?, en baisse de 3,5 Mds par rapport à la prévision du collectif budgétaire. Cette dégradation est liée à de moindres rentrées d'impôt sur les sociétés (-2,5 Mds?) et d'impôt sur le revenu (-1,8Mds?).

«Nous tenons les dépenses»

Les moindres rentrées fiscales ont donc pesé sur le déficit budgétaire alors même que l'Etat s'est serré la ceinture. «Nous tenons les dépenses. Non seulement nous les tenons, mais nous les sous-exécutons : nous faisons mieux que les objectifs que nous nous étions donné dans la loi de Finances», insiste Cazeneuve. Selon le ministère de l'Economie, les dépenses totales de l'Etat ont été inférieures de 600 millions d'euros aux prévisions de novembre dernier, à 368,1 Mds?.

Et Cazeneuve de rappeler la stratégie fiscale du gouvernement : les réductions de déficits, «nous les avons obtenues par un effort d'économie considérable», mais aussi part «l'appel à la contribution des Français» en 2013. «En 2014», la poursuite des réductions se fera «essentiellement par des économies», et à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3051518 le vendredi 17 jan 2014 à 09:55

    Bon à rien... Et puis c'est tout ! ! ! :(((((((((((((((((((((

  • lolin le vendredi 17 jan 2014 à 09:28

    mais c'est ce qu'il fait, si tu lis bien. Il aurait simplement aimé qu'il diminue dans les proportions qu'il avait souhaité. On est dans le bons sens, contrairement à 2007/2012

  • aphex le vendredi 17 jan 2014 à 09:28

    dans le zac concernant les recettes d impot revenu et impot société ... dans le zac casevide

  • lorant21 le vendredi 17 jan 2014 à 09:23

    mais M.Cazeneuve.. votre boulot n'est pas de souhaiter, mais de faire. faites des économies, c'est immédiat et cela marche mieux que d'augmenter les impôts.

  • s.mario3 le vendredi 17 jan 2014 à 09:23

    Déjà inespéré qu'ils atteignent 12 milliards des réduction sur 14 prévus... On prend