Cazeneuve condamne toute distinction entre les réfugiés

le
0

PARIS, 8 septembre (Reuters) - Faire une distinction entre les réfugiés chrétiens et les autres pour les accueillir dans sa commune, comme l'ont fait certains maires de France, est "funeste", a déclaré mardi matin le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. "Cette distinction, je ne la comprends pas, je la condamne et elle me paraît funeste", a-t-il déclaré sur France 2. "Il y a une situation aujourd'hui en Syrie où toute une série de minorités sont persécutées, décapitées, torturées, crucifiées", a-t-il ajouté. "Les chrétiens d'Orient (...) doivent être accueillis, mais il y a aussi des musulmans qui sont persécutés, il y a aussi d'autres minorités qui le sont avec la même barbarie", a poursuivi le ministre de l'Intérieur. "La France, c'est l'universalité." Les maires des villes qui se sont portées volontaires pour accueillir des réfugiés seront reçus samedi place Beauvau. Mais "il est important que toutes les villes puissent contribuer à cet effort", a souligné mardi Bernard Cazeneuve. "L'objectif, c'est de faire en sorte qu'il y ait un schéma (national de répartition des réfugiés), et je confierai aux préfets le soin, dans chaque département, sur la base de ce schéma, de discuter avec les villes, de manière à ce que nous puissions arriver à une répartition équitable", a-t-il ajouté. La France accueillera 24.000 personnes sur deux ans dans le cadre des quotas de réfugiés européens figurant dans le nouveau plan de répartition que la Commission européenne s'apprête à proposer, et 1.000 demandeurs d'asile seront accueillis en urgence pour soulager l'Allemagne. ID:nL5N11D1H3 et ID:nL5N11D36I La Commission européenne a établi un nouveau système de quotas contraignants en vertu duquel l'Allemagne accueillera plus de 40.000 demandeurs d'asile et la France 30.000 sur un total de 160.000 personnes. ID:nL5N11D1QM LIEN Pour retrouver LE POINT sur les divisions européennes face à l'arrivée des réfugiés: ID:nL5N11B061 (Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant