Cazeneuve à l'Intérieur ou la police aux mains de Hollande

le
0
Bernard Cazeneuve n'a jamais montré le moindre intérêt pour les questions de sécurité.
Bernard Cazeneuve n'a jamais montré le moindre intérêt pour les questions de sécurité.

Bernard Cazeneuve a été fabiusien puis hollandais, au point de devenir porte-parole de François Hollande lors de la dernière présidentielle. Mais bien avant d'entrer au gouvernement puis de remplacer Jerôme Cahuzac au Budget, il a été membre du cabinet d'avocats August-Debouzy. Comme Cahuzac, d'ailleurs.

Hollande contrôle donc désormais l'Intérieur, après les nominations de deux de ses proches, à la tête de la police nationale puis à la préfecture de police à Paris. Exit Valls dont le candidat Place Beauvau était Urvoas. Une mainmise importante en vue des élections de 2017.

"On est un peu surpris"

Les syndicats de police restent placides, malgré le peu d'intérêt jusqu'à présent de Bernard Cazeneuve pour les questions de sécurité : "Un hollandais à l'Intérieur ? C'est une marque certaine de l'attention particulière que porte Hollande à la police, selon Jean-Claude Delage, du syndicat Alliance. On est un peu surpris compte tenu de sa carrière. Mais on n'a pas de préjugés, même si, rappelle-t-il, c'est Cazeneuve, alors ministre du Budget, qui a diminué le pouvoir d'achat des policiers." L'Unsa loue la réputation du nouveau ministre, considéré comme un homme rigoureux et respectueux du dialogue social. "Mais maintenant, il va se rendre compte que, derrière les budgets, il y a des hommes", ajoute-t-on. Quant au syndicat Unité police, proche de la majorité, cette nomination reste "une surprise" : "Ce n'est pas a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant