Cavani, que de gâchis !

le , mis à jour à 06:27
0
Cavani, que de gâchis !
Cavani, que de gâchis !

PSG 1 1

ARSENAL 0 1

 

Moqué parfois, remis en question souvent, Edinson Cavani teste sa crédibilité presque à chaque grand rendez-vous. C'est ainsi depuis le début de son histoire parisienne, il y a trois ans. C'est encore plus vrai depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic en fin de saison dernière et sa promotion interne au rang d'avant-centre numéro 1. Hier soir, l'Uruguayen se savait donc attendu au tournant après un début de saison claudiquant ponctué d'un seul but (à Monaco) précédé d'une pelletée d'occasions manquées. Cette fois, il a tout fait à l'envers. El Matador s'est d'abord offert le but le plus rapide de l'histoire du PSG en Ligue des champions d'une tête décroisée dont il semble maîtriser le brevet de fabrication depuis l'enfance. C'était au bout de seulement 41 secondes de jeu et les retardataires étaient encore en train de chercher leurs places. Les défenseurs londoniens aussi, d'ailleurs.

 

Ensuite, il est retombé dans ses travers en manquant quatre occasions franches dont un face-à-face avec David Ospina en fin de rencontre (80e minute) alors que les deux équipes étaient à égalité.

 

Un bilan forcément insuffisant qui va relancer le débat sur sa légitimité. «J'ai eu trois ou quatre occasions claires, c'est vrai, confessait le principal intéressé à l'issue de la rencontre. C'est une responsabilité que j'assume, mais n'oublions pas que de l'autre côté, il y aussi un gardien et d'autres joueurs qui ne veulent pas que tu marques. Parfois, ça rentre, parfois non. C'est le football. L'important c'est de rester calme dans ces moments-là. Après, je comprends, au vu du résultat, que les gens ne retiennent que les occasions ratées». Hier soir, Cavani pouvait encore trouver des avocats mais pour combien de temps  ? «J'ai confiance en Edinson, a notamment glissé Nasser Al-Khelaïfi, le président parisien. Pour moi, il est toujours l'un des meilleurs attaquants du monde. Je ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant