Cavani, heureux maladroit

le
0
Cavani, heureux maladroit
Cavani, heureux maladroit

Emmené par un Cavani double buteur aux pieds fébriles, le PSG a mis une mi-temps avant de faire craquer une ASM bien faible. Et surtout peu aidée par une charnière plus vieille que le monde.

Monaco


Subašić (5) : Un vrai bon copain. Il a longtemps fait mine d'être sérieux, avant de feinter l'arrêt sur la tête de Cavani, en a laissé un autre pour la forme, puis à Pocho pour la confiance et Di María pour la forme. Signe qui ne trompe pas, Ibra est reparti avec son maillot.

Fabinho (2) : Avec son niveau actuel, il serait incapable de prendre la place de Sagna à City. Ce qui en dit long.

Raggi (3) : Plot (nom masculin). Ensemble des plateaux obtenus en sciant une grume suivant des traits successifs parallèles, et empilés dans leur ordre d'origine. Contact fixe, à fixation rigide, d'un commutateur ; pièce métallique fixe d'un appareil qui raccorde des éléments de circuit. Cube numéroté sur lequel se place le nageur au départ d'une compétition. Élément compris entre deux joints verticaux, dans un barrage en béton. Défenseur monégasque très lent.

Carvalho (3) : Plot (nom masculin). Ensemble des plateaux obtenus en sciant une grume suivant des traits successifs parallèles, et empilés dans leur ordre d'origine. Contact fixe, à fixation rigide, d'un commutateur ; pièce métallique fixe d'un appareil qui raccorde des éléments de circuit. Cube numéroté sur lequel se place le nageur au départ d'une compétition. Élément compris entre deux joints verticaux, dans un barrage en béton. Défenseur monégasque très lent.

Echiejile (4) : Abandonné par El Shaarawy en phase défensive, il a mangé le train Aurier dans les dents tout le match, surtout en première période. Sinon, a commencé sa carrière à Wikki Tourists, ce qui explique cela.

Toulalan (6) : Des papys derrière, des mineurs devant. Le drame de la pyramide des âges.

A.Traoré (6,5) : Fidèle à la maxime de son sosie Timon : "Si le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde. " A glissé quelques caresses bien soyeuses à Matuidi et Verratti.

Bernardo Silva (6) : Toujours aussi fort techniquement, le mec souffre quand même d'une préparation tronquée par l'Euro U21. Mais qu'on ne s'y trompe pas, son numéro 10 n'est pas faubertien.

El Shaarawy (6) : Transparent défensivement, le Pharaon a fait parler sa pointe de vitesse pour semer la confusion dans les rangs parisiens en début de match. Et puis Matuidi lui a planté le tibia, Aurier l'a embaumé, et c'était…

















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant