Cavani et Pastore, un duo qui dort

le
0
Cavani et Pastore, un duo qui dort
Cavani et Pastore, un duo qui dort

Pour deux raisons différentes, Edinson Cavani et Javier Pastore sont actuellement en difficulté au PSG. L'Uruguayen et l'Argentin sont en train de rater le bon wagon.

Attention danger pour Edinson Cavani et Javier Pastore ! Les deux Sud-Américains sont en difficulté depuis plusieurs semaines au sein du PSG. Pour deux raisons différentes. Honneur à l’Uruguayen qui a délivré une prestation très inquiétante mercredi soir à Malmö malgré un score final largement en faveur du club de la Capitale (0-5). En ce moment, « El Matador » est dans le dur et n’a notamment plus marqué depuis plus d’un mois en Ligue 1, un championnat pourtant propice aux buts compte tenu de la balade parisienne. Présent en conférence de presse vendredi avant la réception de Troyes samedi (17h00, 15eme journée de L1), Laurent Blanc n’a pas échappé à une question concernant l’ancien Napolitain, qui semble s’épuiser dans le repli défensif et ainsi perdre la lucidité nécessaire devant le but : « Le fait d’être dans une position excentrée l’oblige à faire des efforts défensifs supplémentaires mais je pense que c’est dans sa nature, a indiqué l’entraîneur parisien. Ça va peut-être au détriment de sa performance individuelle mais je pense que l’équipe et l’entraîneur que je suis sont très heureux de ces replacements. C’est un joueur collectif de toute façon, Edi ».

Cavani « doit s’améliorer devant le but »

« La première fois que j’ai parlé avec lui, il m’a dit qu’il aimait les replacements défensifs, a rappelé Le Président. Face au Real Madrid (0-0), on lui a reproché à juste titre son occasion ratée mais, si ça n’est pas Edi, ça ne peut pas être un autre joueur du PSG, je peux vous le dire. Il est dans ses 18 mètres et il fait un sprint de 100 mètres à fond pour être là où il était. » Mais, en vrai juge, Blanc n’a pas souhaité non plus caché le manque de réalisme de son attaquant ces derniers temps : « C’est un garçon qui est jugé à travers les buts qu’il marque. Quand il en marque, vous dites que c’est un très bon joueur, quand il en marque moins vos avis changent. Moi je trouve que c’est un garçon utile pour le collectif. Il doit s’améliorer devant le but parce que marquer des buts, ça fait partie de son métier, c’est pour ça qu’on l’a recruté aussi. Mais je suis sûr que ça va revenir ». Autant dire qu’un but ou deux sont plus que souhaité samedi face aux Troyes de la part de Cavani.

Pastore « très embêté par des problèmes musculaires »

Une rencontre à laquelle ne prendra pas part Javier Pastore. Depuis quelques semaines, l’international argentin s’est un peu transformé en homme de verre… Après une grosse conjonctive, El Flaco a manqué la rencontre de reprise après la trêve samedi à Lorient en raison d’une blessure à un mollet. Mais cette fois, c’est un autre endroit du corps qui le prive d’une participation à la rencontre face à l’ESTAC : « Pastore s’est blessé à l’adducteur au cours d’une séance réalisée pendant notre séjour à Malmö, a déploré Laurent Blanc vendredi. Il est quasiment forfait pour demain (samedi), mais on espère que ce ne sera pas trop grave. Il a besoin de travailler, de jouer. Ces derniers temps, il est très embêté par des problèmes musculaires ». Mais peut-être pas que, comme l’a illustré son « recadrage » de la semaine dernière alors qu’il serait revenu plus tard que prévu à Paris. Même si ce n’est pas la première fois que Pastore et Cavani sont sous le feu des critiques, le temps presse forcément.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant