Cavani, enfin taille patron ?

le
0
Cavani, enfin taille patron ?
Cavani, enfin taille patron ?

Il en a rêvé. Il l'a même réclamé à l'envi ces trois dernières années. Zlatan Ibrahimovic parti, Edinson Cavani, le plus gros transfert de l'histoire de la Ligue 1 (64 M€), évoluera enfin cette saison à son poste de prédilection, dans l'axe de l'attaque parisienne. Le PSG s'est bien mis en quête d'un deuxième attaquant, mais, a priori, plus pour soulager le Matador que pour instaurer une concurrence. « En pointe, il est l'un des meilleurs à ce poste. Pourquoi aller chercher ailleurs ? » affirmait le président du club, Nasser Al-Khelaïfi dans nos colonnes le 3 juin dernier. « Il a une grande opportunité de devenir la référence offensive de l'équipe après le départ de Zlatan », confiait également le nouveau coach, Unai Emery, en débarquant à Paris, début juillet.

 

Après avoir baladé son spleen sur tous les terrains de Ligue 1, le voilà donc en pleine lumière, dans un registre où il avait inscrit 104 buts (en 138 matchs) à Naples. De quoi lui permettre enfin de briller sous le maillot parisien ? A voir. Ces trois dernières années, il a marqué un total honorable de 81 buts, mais sans jamais se soustraire aux critiques. Y compris quand il opérait dans l'axe, où il n'a pas été plus efficace que sur le côté (voir infographie). En 2014-2015, les absences répétées de la star suédoise (pour ses problèmes au talon ou des suspensions), l'avaient pourtant installé dans sa position préférentielle sans peser sur son rendement, avec notamment un long passage à vide à l'automne 2014 quand Ibra soignait sa talalgie.

 

Muet à la Copa America

 

L'an dernier, son bilan dans l'axe est encore plus catastrophique, avec seulement 3 buts en 988 minutes de jeu (sur un total de 25 réalisations). Et cet été, à la Copa America, aligné sur le front de l'attaque de la Celeste dans un 4-4-2, il est resté muet, témoignant d'une grande maladresse.

 

Comme si, à force d'être exilé sur un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant