Cavani, des promesses et du boulot

le
0
Cavani, des promesses et du boulot
Cavani, des promesses et du boulot

Tous les regards étaient braqués sur Edinson Cavani, vendredi soir lors du match d'ouverture du championnat opposant Montpellier au PSG au stade de la Mosson. Si les deux équipes se sont quittées sur un match nul (1-1), le héros de la soirée a lui fait son entrée à la 72eme minute de jeu à la place d'Ezequiel Lavezzi. L'attaquant uruguayen, arrivé de Naples cet été pour 64 M?, a même été tout près de marquer sur son premier ballon. Mais Laurent Blanc a tenu à rappeler après la rencontre que la star parisienne n'est pas encore prête. Et qu'il ne faut pas croire que Cavani est à 100% pour la simple raison qu'il avait fait le déplacement dans l'Hérault avec le groupe parisien et participé à une vingtaine de minutes de cette première sortie de la saison.

« Il a besoin de jouer »

« Il n'est pas à cent pour cent, loin de là, a expliqué l'entraîneur parisien au micro de beIN Sport à l'issue du coup de sifflet final. Mais c'est quand même un joueur important, et notamment un buteur. C'est un joueur qui a maintenant une dizaine de jours de préparation. Comme vous le savez, les matchs amicaux sont finis et Edinson va devoir trouver du rythme dans les matchs officiels. Sa sélection et le PSG vont lui permettre de jouer. Il a besoin de jouer. L'entraînement, c'est une chose, les matchs, c'est autre chose. On n'aura pas de matchs amicaux pour parfaire sa condition donc il faut le faire en match officiel. » Il ne serait donc pas étonnant de revoir l'ancien Napolitain sur le terrain à l'occasion de la venue de l'AC Ajaccio vendredi prochain, premier rendez-vous à domicile pour le champion de France en titre.

« Deux joueurs qui aiment l'axe »

Car même si le n°9 parisien n'a pas passé beaucoup de temps sur la pelouse de la Mosson, il a déjà beaucoup plu à son entraîneur. « On a vu qu'Edinson, quand il est rentré, a amené de la profondeur et s'est procuré des occasions, c'est de bon augure pour la suite », a reconnu Blanc sur Canal+. Quant à la manière de faire évoluer Cavani et Zlatan, ses deux superstars, Blanc a déjà sa petite idée. « Il va falloir travailler et surtout commencer à travailler ensemble. C'est l'une des premières fois qu'ils jouent des minutes ensemble. Ce sont deux pointes, deux joueurs qui aiment l'axe. Il faudra trouver un équilibre pour leur permettre d'être efficaces. » Les supporters parisiens en salivent à l'avance.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant