Cavaleiro, Douglas Costa, Montero : à gauche toute

le
0
Cavaleiro, Douglas Costa, Montero : à gauche toute
Cavaleiro, Douglas Costa, Montero : à gauche toute

C'est reparti, top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, que ça fasse mouche, ou pas. Parce que plus que de gagner, ce qui compte, c'est de faire vibrer.

Les lauréats de la semaine

  • Ils gagnent trois points cette semaine

    Kun Agüero (Manchester City) : Il a débloqué la rencontre face à Chelsea. Et de quelle manière ! Une-deux avec Yaya Touré dans la surface avec amorti poitrine, avant de se jouer, dans un trou de souris, de Cahill et Matić, pourtant de sacrés clients, pour tromper Begović avec une balle placée. Du caviar. 3 points.

    Jefferson Montero (Swansea) : Après de gros débuts contre Chelsea, l'Équatorien a encore été démoniaque contre Newcastle. Intenable dans son couloir gauche, il a une nouvelle fois centré comme il voulait, sur le crâne d'André Ayew, après de multiples feintes de corps qui ont mis à mal l'arrière-garde des Magpies. 3 points.

    Lionel Messi (Barcelone) : Son équipe concède l'ouverture du score sur coup franc, alors il en plante deux dans le quart d'heure en Supercoupe d'Europe contre Séville. Et encore, le dernier but en prolongation vient une nouvelle fois d'un de ses coups de pied arrêtés. Têtu le mec. 3 points.

    Mikel San José (Athletic Bilbao) : Un but de 40 mètres contre Barcelone en Supercoupe d'Espagne. Fallait le faire. 3 points.



    Marcel Heller (Darmstadt) : Contre-attaque éclair avec un seul homme, qui traverse le terrain très vite, et qui a encore la lucidité à l'autre bout de frapper fort sous la barre à l'entrée de la surface. 3 points.

    Marco Reus (Dortmund) : Il marque le premier but de son équipe d'une frappe surpuissante. 3 points.



    Douglas Costa (Bayern Munich) : Grosse impression de la recrue du Shakhtar pour son premier match de Bundesliga. Des gestes techniques, un but alors qu'au départ de l'action, il pensait que ça ne jouait pas, mais surtout un centre de l'extérieur du pied magnifique qui se transforme en passe décisive. Franck qui ? 3 points.

    Ivan Cavaleiro (Monaco) : Dans…


















  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant