Caution de l'État pour les locations de logements par les étudiants

le
0

Depuis la rentrée, les étudiants peuvent bénéficier d'une aide précieuse pour louer un logement. Une caution locative étudiante est désormais proposée par l'État, sous conditions.

Création de la caution locative étudiante

La secrétaire d'État à l'enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a annoncé début septembre la création de la Caution locative étudiante : Clé. Ce dispositif vise à apporter une caution aux étudiants en recherche d'un logement dans le parc privé, qu'ils soient boursiers ou non. Il s'agit ainsi d'aider les jeunes n'ayant pas de caution parentale, amicale ou bancaire et qui se trouvent donc en grande difficulté pour trouver un studio ou une chambre durant leurs études. La caution de l'État pourrait couvrir jusqu'à 50 000 baux, chaque année, selon les estimations du Cnous qui a la gestion du dispositif.

Qui peut en bénéficier ?

La caution de l'État s'adresse à l'ensemble des étudiants âgés de moins de 28 ans au 1er septembre et dépourvus de garant. Le bénéficiaire peut aussi être un doctorant ou un post doctorant de nationalité étrangère, s'il a obtenu un doctorat depuis moins de six années et qu'il occupe un poste de chercheur nontitulaire en laboratoire de recherche. Le dispositif Clé concerne uniquement les logements du secteur privé.

La caution, en pratique

Il est possible de mobiliser la caution de l'État pour tout logement, du studio au T3, en France métropolitaine. Un seuil a été fixé pour les loyers : il ne doit pas dépasser 500¤ en province, 600¤ en Ile-de-France et 700¤ à Paris. L'État se porte garant sur le loyer de dix mois, c'est-à-dire la durée d'une année scolaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant