«Caulerpa taxifolia» : l'algue tueuse en voie de disparition

le
0
Son invasion des fonds marins en Méditerranée, il y a vingt ans, avait alarmé les spécialistes.

On l'avait surnommée l'algue tueuse, la peste verte, l'Alien des mers... Caulerpa taxifolia s'avère finalement beaucoup moins dangereuse qu'on ne l'avait craint dans les années 1980 quand elle est apparue à Monaco. En trois décennies elle a envahi 15 000 hectares, soit la majeure partie des côtes entre Menton et Six-Fours-Les Plages, dans le Var. Sans parler des rivages italiens, croates, espagnols et tunisiens également atteints.

Mais, déjouant les prévisions qui la voyaient tout envahir et faire disparaître les espèces endémiques et toute la faune qu'elles abritent, l'algue tueuse est en train de dépérir et de disparaître.

«C'est une heureuse surprise, mais rien ne dit qu'elle ne va pas revenir» , avoue le professeur Alexandre Meinesz, qui l'avait identifiée et s'était rendu célèbre en alertant le monde sur le danger des espèces envahissantes pour la biodiversité.

Quand elle a été découverte, en 1984, elle couvrait un mètre carré à l'aplomb du Musé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant