Catastrophe naturelle : l'arrêté signé pour la Bretagne et La Réunion

le
0
Catastrophe naturelle : l'arrêté signé pour la Bretagne et La Réunion
Catastrophe naturelle : l'arrêté signé pour la Bretagne et La Réunion

L'arrêté de «catastrophe naturelle» à la suite des intempéries ayant touché plusieurs départements bretons et La Réunion a été signé vendredi, a annoncé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, dans un communiqué. Cinquante-trois communes du Finistère, d'Ille-et-Vilaine et de Loire-Atlantique, ainsi que pour 16 communes de la Réunion sont concernées.

Cet arrêté «sera publié au Journal officiel le samedi 18 janvier», précise Matignon qui poursuit : «Cette première liste de communes sera complétée d'ici la fin du mois de janvier, afin de prendre en compte la situation de communes, touchées par ces épisodes d'intempéries, dont les dossiers de demandes ne sont pas encore parvenus dans les services.»

«La tempête Dirk qui a balayé la France à la fin du mois de décembre a causé d'importantes perturbations et notamment des inondations en Bretagne», rappellent les services du Premier ministre, et «le département de la Réunion a connu également un épisode météorologique difficile avec le passage du cyclone Bejisa, au début du mois de janvier».

Alors que la Côte-d'Azur était très perturbée vendredi par les intempéries, le président du Conseil général, Eric Ciotti, a demandé au préfet le classement des communes sinistrées «en état de catastrophe naturelle».

VIDEO. Inondations en Bretagne : entre colère et résignation à Quimperlé

La liste des 53 communes bretonnes concernées

Finistère

Bodilis

Carhaix-Plouguer

Châteaulin

Châteauneuf-du-Faou

Cléden-Poher

Collorec

Commana

Gouézec

Guilligomarc'h

Kergloff

Lampaul-Guimiliau

Landeleau

Lanneuffret

Laz

Loc-Eguiner

Locmaria-Berrien

Locunolé

Morlaix

Motreff

Pleyben

Plougar

Plounéventer

Poullaouen

Quimperlé

Roche-Maurice ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant