Catastrophe ferroviaire en Allemagne : des problèmes en série pour les trains de Meridian

le , mis à jour le
0
Des employés de Meridian sur le site de la catastrophe.
Des employés de Meridian sur le site de la catastrophe.

Série noire, malchance ou problème plus préoccupant ? La compagnie ferroviaire Meridian, dont deux trains sont entrés en collision frontale ce matin près de Bad Aibling en Bavière, connaissait de sérieux problèmes avec ces rames toutes neuves. Au début de l'année, pas moins de 10 de ses 35 trains étaient en réparation pour des problèmes divers. Le mauvais temps a tout d'abord endommagé les pantographes de trois rames et le bris d'une caténaire a causé des dégâts sur un autre train. Deux autres modèles de la gamme Flirt 3 du fabricant suisse Stadler étaient, eux, en révision et l'un d'entre eux devait être « soigneusement modifié » avant d'entrer de nouveau en service.

Plus inquiétant, trois rames encore sous garantie avaient été renvoyées en Suisse pour des problèmes d'électronique. La compagnie n'a pas révélé quelle était la nature de ces soucis, mais une des causes probables de l'accident de ce mardi matin, qui a provoqué la mort de neuf personnes, dont les conducteurs des deux rames, pourrait être liée au mauvais fonctionnement du système de sécurité PZB qui est censé arrêter automatiquement les trains afin d'éviter des chocs frontaux. Et ce système est? électronique. Jean-Marc Janaillac, le PDG de Transdev, le groupe français qui possède Meridian, a refusé de répondre aux questions du Point concernant ces problèmes techniques alors qu'il était en déplacement sur les lieux du drame.

Source Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant