Catastrophe climatique : les pays pauvres payent le plus lourd tribut

le
0
INFOGRAPHIE - Haïti, les Philippines et le Pakistan ont été les plus impactés par les événements climatiques l'an dernier. Les états pauvres réclament une hausse des aides et des actions plus fortes en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique.

Le typhon Haiyan est encore là pour le rappeler. Les catastrophes naturelles à répétition - typhon, inondation, tremblement de terre ou tempête - frappent plus durement les pays les plus pauvres de la planète. Cette tendance est confirmée par l'étude annuelle du think tank allemand Germanwatch, publiée à l'occasion de la 19e conférence de l'Onu sur le climat qui se tient jusqu'au 22 novembre à Varsovie.

Ainsi, Haïti, les Philippines et le Pakistan sont les pays dont le bilan humain et économique qui a suivi une catastrophe climatique a été le plus lourd en 2012. Ces pays occupent les trois premières places d'un classement de 180 pays, établi à partir d'un indice global des risques climatiques qui i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant