Castro autorise les Cubains à accéder à la propriété privée

le
0
La décision intervient le jour où Fidel cède à son frère la tête du Parti communiste.

Fidel Castro a démissionné de toutes ses charges officielles le jour où son frère Raul, nouveau premier secrétaire du PCC, a accédé à l'un des souhaits les plus chers des Cubains, l'accès à la propriété privée. Ce symbole fort n'est pas passé inaperçu dans la capitale cubaine. Yoleimy, une retraitée du ministère de l'Intérieur, est aux anges. «J'adore les petits villages des plages de l'est de La Havane. Je vais enfin pouvoir vendre mon appartement de la Villa Panamericana» (le village olympique des Jeux panaméricains de 1991, dont les habitations ont été données aux bons soldats du régime, NDLR).

Si Yoleimy a été rapidement mise au courant de la possibilité de vendre et d'acheter des propriétés, l'annonce du gouvernement, très discrète, constitue une véritable révolution. Jusqu'ici, les Cubains devaient effectuer leurs transactions immobilières au marché noir, avec tous les risques que cela comporte. Seuls les propriétaires d'avant 1958 ont pu con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant