Castres : Pour Darricarrère, " le ciel sera plus clair demain "

le
0
Castres : Pour Darricarrère, " le ciel sera plus clair demain "
Castres : Pour Darricarrère, " le ciel sera plus clair demain "
Avec une dernière position au classement et seulement six points pris en cinq journées de Top 14, la situation du Castres olympique, champion de France 2013 et vice-champion de France 2014, est plutôt préoccupante. David Darricarrère, l'entraîneur des arrières castrais, voit toutefois des raisons de croire en des jours meilleurs.

Au sortir d'une sévère défaite (41-16) sur le terrain de La Rochelle, vendredi dernier, David Darricarrère a voulu éviter tout fatalisme. « On compte six points en cinq matchs et on se rend bien compte de la situation, s'est-il exprimé dans une interview accordée à La Dépêche. Mais notre job à nous, entraîneurs, consiste à ne pas enfoncer les têtes au fond du seau. Actuellement, l'équipe ne joue pas à son niveau, c'est évident. Il y a aussi des raisons de penser que le ciel sera plus clair demain. » Des mots qui ont notamment fait écho aux propos de Matthias Rolland, le manager du CO, qui parlait de « situation d'urgence », toujours dans les colonnes du quotidien du Midi, après la défaite face au Stade Rochelais.

Le pilier droit Ramiro Herrera est actuellement en sélection argentine pour le Four Nations. Le pilier fidjien Karena Wihongi (ischio-jambiers) et l'ailier All Black Sitiveni Sivivatu (épaule) sont blessés. Mais ces joueurs viendront significativement renforcer l'effectif castrais une fois redevenus disponibles. Des retours que l'ancien coach de La Rochelle (déjà en duo avec Serge Milhas) espère avec impatience. « La stabilité passe aussi par des garçons qui vont revenir », a-t-il souligné. En attendant, encore faut-il faire avec les forces en présence. Faire avec l'attachement témoigné par les joueurs au quotidien. « L'investissement est là, constate à ce sujet Darricarrère. Mais il est dispersé, et c'est ce qui nous coûte les matchs. Il faut gommer cela au plus vite. Puis il va encore falloir bosser et retrouver notre niveau. Je pense qu'on y arrivera. » Pour les Tarnais, il vaudrait mieux que ce soit le cas avant samedi prochain, 18h30, et la réception Oyonnax.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant