Castaner sur la baisse de l'APL : «J'assume cette mesure qui peut paraître brutale»

le , mis à jour à 09:12
3
Castaner sur la baisse de l'APL : «J'assume cette mesure qui peut paraître brutale»
Castaner sur la baisse de l'APL : «J'assume cette mesure qui peut paraître brutale»

Christophe Castaner, secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, a reçu « le Parisien » hier, dans son ministère à deux pas de la « tour de contrôle » Matignon.

AIDES AU LOGEMENT

La baisse de 5 € de l'APL (aide personnalisée au logement) a suscité une levée de boucliers. Ferez-vous marche arrière ?

Christophe Castaner. Nous devons trouver 4,5 Mds€ d'économie pour ramener le déficit 2017 à 3 %. Nous nous sommes engagés envers les Français à ne pas augmenter les impôts. C'est un engagement fort qui implique de faire participer tous les ministères, même ceux qui sont prioritaires, à cet exercice de vérité budgétaire. Pour l'APL, ce qui est étonnant dans la polémique, c'est que le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, l'avait annoncé le 12 juillet à l'Assemblée et qu'il y avait déjà eu des arbitrages pour baisser l'APL sous le gouvernement précédent.

 

Dans nos colonnes, Christian Eckert, l'ancien ministre du Budget, a affirmé n'avoir jamais envisagé une baisse de l'APL. Qui croire ?

Dans la loi de finances initiale pour 2017, le précédent gouvernement avait décidé de baisser l'APL à hauteur de 150 M€ Au dernier moment, il a jugé la mesure impopulaire et ne l'a pas mise en œuvre... sauf qu'elle figure dans le budget 2017. Il y a une malhonnêteté à inscrire noir sur blanc une mesure dans la loi de finances sans prévoir comment on la finance.

 

Que répondez-vous à tous ceux qui dénoncent une mesure socialement injuste ?

Qu'il y a urgence. La décision de baisser de 5 € l'APL à l'ensemble des bénéficiaires représente une économie de 150 M€ sur les 18,4 Mds€ par an que coûte l'APL. J'assume le fait que ça peut paraître brutal, mais si on ne fait rien, on ne pourra pas payer l'APL à la fin de l'année. Voilà pourquoi nous engagerons dès l'automne une réforme de la politique du logement.

 

N'avez-vous pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2281386 il y a 5 mois

    18milliards € : bel investissement! Pour des étudiants qui, pour les meilleurs d'entre eux, se casseront à l'étranger et pour les plus mauvais viendront gonfler les bataillons de chômeurs bien de chez nous!

  • vmcfb il y a 5 mois

    Castaner à la com...drôle d'idée..

  • aerosp il y a 5 mois

    l'ex socialo