Cassidian vise le milliard d'euros dans la cybersécurité

le
0
La filiale défense d'EADS veut s'imposer face aux américains Northrop Grumann, General Dynamics et Symantec.

La scène se passe au Moyen Orient. L'alerte rouge se déclenche silencieusement sur le panneau de surveillance de la raffinerie. Le constat est sans appel : plusieurs valves de sécurité ont sauté. Il faut intervenir. «Mais vous faites exploser votre raffinerie si vous appliquez la procédure de sécurité. Car contrairement à ce qu'indique le panneau, les valves sont bien fermées. Nous en avons fait la démonstration récemment à un client potentiel en prenant le contrôle du système de sécurité d'une raffinerie », explique Hervé Guillou, président de Cassidian Systems, une des trois divisions de la filiale défense d'EADS.

Cette dernière s'est lancée voici dix huit mois sur le marché de la cybersécurité ou sécurité numérique. Car les entreprises sont de plus en plus vulnérables. Elles sont la cible d'attaques informatiques et de pirates. Des logiciels espions permettent de voler de l'information. Des programmes sont capables de détruire des informations. La B

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant