«Casse-toi pauv' con», yacht de Bolloré : le mea culpa de Nicolas Sarkozy

le , mis à jour à 15:48
9
«Casse-toi pauv' con», yacht de Bolloré : le mea culpa de Nicolas Sarkozy
«Casse-toi pauv' con», yacht de Bolloré : le mea culpa de Nicolas Sarkozy

Selon ses propres termes, il s'agissait d'une «erreur» et d'une «bêtise». Dans son livre inventaire «La France pour la vie» qui sort lundi, Nicolas Sarkozy passe au crible ses erreurs de parcours lorsqu'il était locataire de l'Elysée.

Parmi les regrets de l'ancien président, il y a le fameux épisode du «Casse-toi pauv' con» au Salon de l'agriculture en février 2008, une réplique adressée à un visiteur porte de Versailles «Ah non, touche-moi pas, tu me salis», lui avait lancé ce dernier.

VIDEO. Sarkozy au Salon de l'agriculture : «Casse-toi pauv' con»

«Lorsque l'on veut devenir président, on se doit de considérer, de respecter et de s'intéresser à chacun», explique le président des Républicains dans son livre, dont des extraits ont été publiés par Le Figaro.  «J'ai moi-même eu grand tort, lors d'une visite au Salon de l'agriculture, de céder à la provocation en répondant à l'individu qui m'avait insulté. Ce fut une erreur, car il avait le droit de penser ce qu'il disait, même s'il n'avait pas à le dire ainsi.»

En se laissant aller à l'insulte, Nicolas Sarkozy regrette surtout d'avoir mis à mal la fonction présidentielle, qu'il estime avoir «abaissée» en agissant de telle manière. «Ce fut une bêtise que je regrette encore aujourd'hui», écrit-il encore. «Pour être humaine, ma réaction n'en était pas moins inappropriée : j'ai appris à mes dépens qu'avoir du caractère n'autorise pas tout.»

Le yacht de Bolloré, un «symbole caricatural»

La «bêtise» du Salon de l'agriculture n'est pas la seule faute de style que Sarkozy regrette dans son ouvrage. L'ancien président revient également sur les jours qui ont suivi l'élection présidentielle victorieuse de 2007. Avant son investiture officielle, il avait ainsi passé quelques jours sur le yacht de Vincent Bolloré. « Pour une première expérience personnelle de croisière, on ne pouvait imaginer pire», juge-t-il avec un soupçon ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 11 mois

    Il ne regrette pas d'avoir fait revenir la France dans le commandement intégré de l'OTAN, pourtant c'est certainement sa pire boulette : La France est aux ordres du Pentagone et de Washington, comme l'Europe, d'ailleurs.

  • M467862 il y a 11 mois

    Finalement, c'est Sarko qui s'est cassé lui même. Et a la lecture des sondages, il n'est pas près de revenir. Même dans son camp, fuyons !!!!

  • frk987 il y a 11 mois

    bien vu Road40 !!!!!

  • Road40 il y a 11 mois

    regardez le tracteur derriere la photo ...NEW HOLLAND ......c'est pas un signe ca ?

  • M156470 il y a 11 mois

    Sarkozy, un grand Président ! N'en déplaise aux médias, aux médisants et aux Syndicats !!! Il est grand temps pour notre Pays d'être repris en main....

  • patr.fav il y a 11 mois

    Il préfère aller au match du psg avec son ami du quater et rein à faire des français !

  • frk987 il y a 11 mois

    Cette phrase s'adapte à merveille à tous les politicards actuels, faut tous les VIRER et repartir sur des bases SAINES. Un mandat unique et DEHORS et sans retraite à vie que ce soit pour les ministres, les députés, les sénateurs et ce fameux président.

  • M4314275 il y a 11 mois

    Heureusement.

  • frk987 il y a 11 mois

    L'épisode du "casse toi pov c" fut une faute essentielle, non qu'il ait eut tort sur le fond mais inadmissible sur la forme. En fait c'est exactement ce que je dirais à FH avec le plus grand plaisir, mais je ne suis qu'un électeur, pas le Président !!!!!