Casse du Carlton : une sécurité défaillante

le
0
Le braquage express au butin de 103 millions d'euros, dimanche matin, étonne le personnel et les enquêteurs.

Vétuste. Légère. La sécurité au sein de l'hôtel Carlton, à Cannes, se trouve au centre des interrogations des limiers de la brigade de répression du banditisme (BRB) de Nice, chargée de l'enquête sur le retentissant vol de bijoux d'une valeur supérieure à 100 millions d'euros, dimanche. Comment un homme seul a-t-il pu déjouer aussi aisément la vigilance de l'établissement, en se faufilant par une porte-fenêtre censée être verrouillée?

«D'ordinaire, il y a trois agents de sécurité dans l'hôtel, un à la porte de service, un à l'entrée principale et un au niveau du restaurant, détaille un employé du Carlton. Là, il y en avait simplement trois supplémentaires dans le salon accueillant l'expo-vente Leviev depuis le 20 juillet, des "extras" qui changeaient tous les jours.»

La société de sécurité sous contrat avec l'hôtel, BSL selon n...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant