Casinos : deux Franciliens décrochent le jackpot dans la même soirée

le
0
Casinos : deux Franciliens décrochent le jackpot dans la même soirée
Casinos : deux Franciliens décrochent le jackpot dans la même soirée

De quoi améliorer la fin des vacances ! Deux gros gains - 3,5 millions et 314 000 euros - ont été remportés par des Franciliens vendredi soir en moins de quatre heures sur des machines à sous des casinos de Royan (Charente-Maritime) et d'Aix-les-Bains (Savoie), ont annoncé samedi les organisateurs du «Magic Jackpot». C'est la première fois, soulignent les organisateurs, que cette cagnotte «Magic Jackpot» tombe deux fois dans la même soirée.

Lancé en 2009, le «Magic Jackpot» relie plus de 300 machines d'une centaine de casinos (groupes Barrière, Joa, Tranchant, Emeraude, Cogit et une vingtaine d'indépendants) répartis dans toute la France qui abondent progressivement une seule et même cagnotte.

Vendredi, une machine à sous du casino Barrière de Royan s'est bloquée à 18h39 sur un montant de 3 651 484,94 euros, au profit d'un Parisien qui passait là sa dernière soirée avant son retour à Paris. Ce jeune chef-cuisinier de 28 ans avait misé 1,50 euro. Il a déclaré, selon les organisateurs, qu'il allait pouvoir enfin réaliser son rêve en ouvrant son propre restaurant. «C'était très émouvant de les voir gagner, les membres de l'équipe ont pleuré, les clients ont tous applaudi, c'était un moment formidable. Nous avons offert le champagne à toutes les personnes présentes !», raconte le directeur du casino à Sud-Ouest.

En 2011, le gain record au «Magic Jackpot»de 9 420 902 euros

Moins de quatre heures plus tard, à 22h13, une machine à sous du casino indépendant Grand Cercle d'Aix-les-Bains, l'un des plus beaux casinos de France, s'arrêtait sur la somme de 314.808 euros. Le gagnant, Jimmy, 21 ans, de Villecresnes (Val-de-Marne), apprenti conducteur de travaux dans le BTP, a annoncé vouloir s'acheter un appartement. Là encore, la mise gagnante était de 1,5 euro.

Depuis la création du «Magic Jackpot», près de 47 millions d'euros ont ainsi été redistribués dans les casinos affiliés, précisent les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant