Casino : un bel effort de transparence

le
0
Les différentes enseignes du groupe Casino. (© Casino)
Les différentes enseignes du groupe Casino. (© Casino)

Au chapitre des résultats de l’exercice 2015, aucune (mauvaise) surprise n’est à signaler. À 1,45 milliard d’euros (-35%), le résultat opérationnel courant (ROC) du distributeur est légèrement supérieur aux prévisions des analystes (1,43 milliard).

Comme prévu, la rentabilité s’est surtout dégradée en Amérique latine, avec un ROC en baisse de 21% dans l’alimentaire (703 millions d’euros) et de 60% dans le non-alimentaire (271 millions), pénalisé par l'inflation des coûts dans un contexte de faible croissance. Dans l’Hexagone, qui compte pour 41% du chiffre d’affaires, le ROC a reculé de 15%, à 337 millions d’euros, soit 23% du total.

Mais à l’occasion de cette publication annuelle, Casino devait surtout répondre aux attaques répétées de Muddy Waters, ayant entrainé, en janvier dernier, le cours de Bourse sur ses plus bas niveaux depuis... fin 1996 ! Pour la première fois, le montant des plus-values immobilières réalisées en France a ainsi été révélé.

Celles-ci ont contribué à hauteur de 167 millions d’euros à l’excédent brut d’exploitation, ou Ebitda,  du dernier exercice, soit moins que les 203 millions annoncés par l’activiste fondé par Carson Block.

Travailler à l'allègement du poids de la dette

Autre point positif, la dette nette de la maison mère a diminué de 20%, à 6,08 milliards d’euros. La réorganisation de la structure du

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant