Casino, snobé par Wall Street, va de l'avant avec la cotation de sa filiale d'e-commerce

le
0
Casino, snobé par Wall Street, va de l'avant avec la cotation de sa filiale d'e-commerce
Casino, snobé par Wall Street, va de l'avant avec la cotation de sa filiale d'e-commerce

Le distributeur français Casino a finalement choisi jeudi de mener à bien l'introduction sur le marché boursier américain de sa filiale de e-commerce Cnova, en dépit de l?accueil très froid réservé par les investisseurs à cette opération.Le prix de vente de l'action Cnova a été fixé à 7,00 dollars, selon un communiqué publié jeudi, alors que la société avait indiqué fin octobre viser un prix compris entre 12,50 et 14,00 dollars.A ce prix, la vente de 26,8 millions de titres devrait rapporter 188 millions de dollars, avant les frais liés à l'opération. Cet argent servira à l'entreprise à financer les outils de sa croissance, notamment dans le domaine technologique.Cnova espérait initialement récupérer plus de 300 millions de dollars, en retenant un prix au milieu de la fourchette indicative communiquée au marché.Sur la base du prix d'introduction, Cnova est valorisé 3,1 milliards de dollars, avant exercice d'une éventuelle option de surallocation rendue peu plausible par l'accueil glacial des investisseurs.Chez Casino, on explique avoir décidé d'aller de l'avant, malgré "des conditions de marchés difficiles", parce qu'il était "stratégique" de mener à bien cette cotation."C'est la vision de long terme qui a prévalu", a-t-on ajouté, en rappelant les fondamentaux prometteurs de l'entreprise. - Une logique industrielle - L'opération s'effectue entièrement par le biais d'une augmentation de capital de Cnova, ce qui implique que les résultats décevants de l'opération seront sans conséquences sur les comptes de Casino.Pour autant, le titre du distributeur stéphanois plongeait de plus de 5% à 80,14 euros, après deux heures de transactions à la Bourse de Paris."Il y a une déception des investisseurs, car le groupe avait promis monts et merveilles avec cette introduction et nous sommes loin des chiffres annoncés au départ, avec finalement une toute petite opération", a souligné ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant