Casino rejette tout projet avec Carrefour

le
0
Le groupe réfute les arguments pour la fusion des activités brésiliennes des deux marques, envisagée par son associé local.

Casino poursuit sa contre-offensive pour faire capoter le projet de rapprochement de sa filiale brésilienne Grupo Pao de Açucar (GPA) avec celle de Carrefour. Un projet initié à l'insu de Casino par son associé brésilien Abilio Diniz, président et actionnaire à 21% de GPA. Le distributeur stéphanois a réuni lundi un conseil d'administration en présence de son associé. «Le conseil d'administration a constaté à l'unanimité, à l'exception de M. Abilio Diniz, que le projet est contraire aux intérêts de GPA, de l'ensemble de ses actionnaires et de Casino» selon un communiqué, qui s'attache à démolir les arguments des promoteurs du projet.

Pour les administrateurs de Casino, qui ont examiné une étude réalisée par le cabinet Roland Berger, les synergies brutes attendues d'un rapprochement seraient plus faibles que celles promises par GPA et Carrefour, évaluées à 700 millions d'euros (3,2% du chiffre d'affaires). En tenant compte des synergies négatives, Roland

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant