Casino rejette encore les projets de Carrefour

le
0
À l'issue d'un conseil extraordinaire ce mardi, tous les administrateurs ont rejeté le projet de rapprochement de leur filiale brésilienne CBD Pao de Açucar avec Carrefour, à l'exception de son initiateur, l'homme d'affaires Abilio Diniz.

Les choses se compliquent encore pour Carrefour sur le dossier brésilien. Ce mardi, lors d'une réunion extraordinaire, tous les administrateurs du distributeur Casino ont rejeté le projet de fusion entre Carrefour et leur filiale brésilienne CBD Pao de Açucar (GPA). «Le conseil d'administration a constaté à l'unanimité que l'opération financière proposée est contraire aux intérêts de GPA, de l'ensemble de ses actionnaires et de Casino. Il a rappelé que cette proposition, non sollicitée, est hostile et illégale», explique un communiqué.

Seul l'homme d'affaires brésilien Abilio Diniz, qui exerce le contrôle opérationnel de GPA à parité avec Casino au sein de la holding Wilkes, a réaffirmé son soutien au projet «et n'a pas souhaité prendre part au vote», précise le communiqué.

«Risques d'éxecutions significatifs»

Pour justifier ce choix, les administrateurs dressent la liste de tous les problèmes soulevés par cette opération de taille. Selon eux, «ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant