CASINO recule encore, la note de Muddy Waters fait encore des dégâts

le
0

(AOF) - Déjà fortement attaqué hier avec une baisse de plus de 11%, Casino souffre encore aujourd'hui et perd 3,77% quelques minutes après l'ouverture. Les répercussions de la note assassine de Muddy Waters sur la véracité de ses comptes se font donc encore sentir. Le groupe a réagi hier en indiquant qu'il avait saisi l'AMF suite à "cette diffusion d’informations trompeuses" et qu'il se réserve le droit de porter l'affaire en justice.

La principale critique de Muddy Waters, qui estime que le titre pourrait ne valoir que 6,91 euros et que la valeur n'est bonne que pour un placement de court terme, repose sur l'opacité des comptes de Casino qui empêche de distinguer précisément ce que "Casino possède et ce qu'il doit". En clair, cette opacité dissuade les analystes d'approfondir leur étude des comptes et entraine une surévaluation du titre et une incompréhension de sa situation financière.

Les défauts de la comptabilité seraient particulièrement visibles concernant le niveau d'endettement du groupe Casino. En effet, la dette nette correspond à trois fois l'Ebitda de Casino si l'on en croit les documents officiels du distributeur. Sauf que Muddy Waters estime plutôt le ratio d'endettement à 8,9 fois.

Surtout, il pointe le fait que l'opacité des comptes fait croire aux actionnaires que le groupe a suffisamment de cash pour supporter son endettement. Or, Carson Block souligne que le groupe consolide dans ses comptes l'intégralité de filiales dont il ne détient qu'une petite partie, parfois même sans y être majoritaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant