Casino: Nomura toujours l'achat après les résultats.

le
0

(CercleFinance.com) - Réagissant aux résultats annuels publiés ce matin par le distributeur Casino, les analystes londoniens de Nomura se montrent rassurants : malgré la dernière charge de Muddy Waters, ces comptes ne réservent pas de mauvaise surprise. De plus, les prévisions pour 2016 sont jugées aussi crédibles qu'encourageantes. Nomura confirme donc son conseil d'achat sur la valeur ainsi que son objectif de cours de 53 euros.

A la Bourse de Paris cependant, où la hausse domine, l'action Casino recule de 1,3% à 47 euros, ce qui pourrait constituer sa troisième séance de baisse d'affilée.

Rappelons que Casino a, hier encore, fait l'objet d'attaques de la part du vendeur à découvert américain Muddy Waters, qui conteste la présentation de ses comptes par le groupe et met en cause la soutenabilité de sa dette. Dans sa première note publiée mi décembre, Muddy Waters a assigné un objectif de cours de 6,91 euros à l'action Casino.

Pour Nomura, ces comptes sont conformes aux anticipations du marché : le résultat opérationnel, qui ressort à 1.446 millions d'euros, se tasse un peu par rapport à la prévision du consensus de janvier (1.500 millions) en raison des résultats décevants récemment publiés par les filiales Via Varejo et Cnova. Selon Nomura, ce chiffre était donc anticipé et de plus, la pesanteur que les deux filiales ont exercé sur les comptes ne devrait pas se reproduire.

Nomura relève aussi que Casino dévoile désormais la contribution des activités immobilières au résultat opérationnel courant réalisé en France, un point mis en avant par Muddy Waters : elle ressort à 167 millions sur 337, ce qui est 'plutôt important', reconnaît Nomura, mais cependant inférieur à l'estimation de Muddy Waters (203 millions). Et pour les analystes, cet état de fait 'n'est pas nécessairement négatif pour la valorisation' du groupe.

De plus, souligne la note, la direction de Casino s'attend toujours à un redressement des marges en France en 2016, dont le résultat d'exploitation devrait dépasser les 500 millions d'euros en retenant (élément nouveau) une prévision de croissance organique d'au moins 1,5%.

Pas de mauvaise surprise non plus du côté de la dette nette, qui ressort à 6,1 milliards d'euros, ni du dividende qui demeure stable à 3,12 euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant