Casino: Nomura revient à l'achat et vise 53 euros.

le
0

(CercleFinance.com) - Dans le cadre d'une note sectorielle consacrée à la distribution, Nomura a relevé ce matin son conseil sur l'action Casino de 'neutre' à l'achat en estimant qu'après sa sous-performance massive sur son secteur, le titre est survendu. Et ce d'autant que les analystes, qui estiment que la question de la dette du groupe appartient au passé, s'attendent à de 'bonnes surprises' en 2016. L'objectif de cours de 53 euros est quant à lui confirmé.

A la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 gagne 0,7%, l'action Casino prend 2,7% à 41,9 euros.

En effet, constatent les analystes, l'action Casino a perdu 41% de sa valeur en six mois alors que le secteur ne cédait que 17%. Explication : la forte exposition (25% environ) du groupe au Brésil et au réal, dont la valeur dégringole dans le sillage des perspectives macroéconomiques de ce grand émergent. En outre, les actions de nombre des filiales latino-américaines de Casino ont elles aussi chuté (- 51% en euros) et 'se retrouvent à des niveaux bien inférieurs à ce qu'ils devraient être selon nous', indique une note.

Mais selon Nomura, 'l'année 2016 devrait représenter un point d'inflexion pour les profits' de Casino : selon les analystes, 2015 constituait en la matière un point bas pour la partie française du groupe ainsi que pour sa filiale d'e-commerce Cnova. Si 2016 pourrait être de nouveau difficile pour les activités brésiliennes, 'les premières synergies issues d'Exito devraient fournir un certain soutien', juge cependant Nomura.

Bref, le consensus des analystes table en 2016 sur une faible croissance, sinon une stagnation du résultat d'exploitation de Casino, alors que Nomura table sur + 11%. 'Ce qui peut vouloir dire que le marché ne prend pas en compte les synergies latino-américaines, ne pense pas que les marges vont rebondir en France, ou oublie que Casino devrait toujours connaître une croissance organique grâce à Assai (vente de gros alimentaire en Amérique latine, ndlr) et Monoprix, comme en 2015', indique la note de recherche. Nomura se veut également plus optimiste quant au rebond des marges de Cnova.

Enfin, après une longue période d'inquiétudes “significatives” quant à la dette de Casino, Nomura note que depuis depuis juillet, des cessions d'actifs de 4,8 milliards d'euros sont intervenues, sachant que 800 millions environ sont encore en vue. Pour les analystes, ces opérations ont mis un terme à la question de la dette de Casino, et elles pourraient d'ailleurs attirer des investisseurs qui jusqu'alors évitaient le titre pour cette raison.

Nomura confirme donc son objectif de cours de 53 euros tel qu'émis en octobre dernier.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant