Casino lance un plan de désendettement de plus de 2 mds en 2016

le
0
    * Des minoritaires pour l'immobilier en Thaïlande et en 
Colombie 
    * Cessions d'actifs non stratégiques, notamment au Viêtnam 
    * Casino veut améliorer son ratio d'endettement 
 
 (Actualisé avec conférence téléphonique) 
    par Benjamin Mallet 
    PARIS, 15 décembre (Reuters) - Casino  CASP.PA  a annoncé 
mardi un plan de désendettement de plus de deux milliards 
d'euros en 2016, à travers notamment des opérations immobilières 
et des cessions d'actifs non stratégiques. 
    Le distributeur a précisé dans un communiqué que ce plan se 
traduirait notamment par une valorisation de son patrimoine 
immobilier avec l'entrée d'investisseurs minoritaires dans ses 
activités immobilières en Thaïlande et en Colombie. 
    Casino a souligné qu'il détenait en Thaïlande, à travers Big 
C, près de 800.000 m2 de surfaces locatives dans ses centres 
commerciaux situés dans "des zones de premier plan". 
    En Colombie, l'activité immobilière de sa filiale Éxito 
comptabilise plus de 300.000 m2 de surfaces commerciales (hors 
murs d'hypermarchés). 
    Casino a ajouté que les opérations de cessions d'actifs non 
stratégiques incluaient notamment le projet de vendre ses 
activités au Viêtnam, qui représentent un peu moins de 3% de son 
chiffre d'affaires consolidé. 
    "Pour 2016, nous nous attendons à avoir un free cash flow 
important en France (...) Avec la contribution de ce plan à 
notre désendettement, nous arriverons à un ratio de dette 
financière en forte amélioration si on le rapporte à l'Ebitda à 
fin 2016", a souligné Antoine Giscard d'Estaing, le directeur 
financier de Casino, lors d'une conférence téléphonique. 
    La dette de la maison mère sera ainsi quasiment divisée par 
deux à fin 2016 par rapport au chiffre de 7,6 milliards d'euros 
à fin 2014, a-t-il ajouté.  
    Le ratio de dette financière nette sur Ebitda de Casino 
devrait ainsi être "significativement inférieur à 2" à fin 2016 
et "sans doute plus proche de 1,5", a précisé Antoine Giscard 
d'Estaing. A fin 2014, ce ratio s'établissait à 1,8.  
    Le groupe a également indiqué que le plan de désendettement 
lui permettrait de se concentrer sur la poursuite de sa 
stratégie de croissance sur ses marchés clés en France, en 
Amérique latine et en Asie. 
     
    Le communiqué : 
    http://bit.ly/1TNFT1Y 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant