Casino fait de plus en plus de place à sa filiale Cdiscount

le
0
Le distributeur compte augmenter encore les synergies.

Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, y consacre un rendez-vous par mois. C'est dire si le sort de Cdiscount lui tient à cœur. Au capital depuis 2000, le groupe de grande distribution vient d'acquérir, le 6 janvier dernier, les 18,6% qu'il ne détenait pas encore auprès des fondateurs, les frères Charle. Leur start-up est devenue en treize ans le premier site français en termes d'audience dans sa catégorie, devant Amazon (11 millions de visiteurs uniques en ­janvier selon Médiamétrie). Proposant toujours les produits électroniques qui ont fait son succès les premières années, Cdiscount a considérablement élargi sa gamme: 100.000 produits - des jouets, des bouteilles de vin, des gels de rasage, des pièces auto, des piscines… attendent désormais dans des entrepôts situés près de Bordeaux et à Saint-Étienne d'être acheminés vers leur propriétaire.

 

Montée en puissance

 

«L'offre est au cœur de notre dispositif: elle doit être différenciante e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant