Casino et Conforama s'allient face à l'ensemble Fnac-Darty

le
0
    PARIS, 19 septembre (Reuters) - Casino  CASP.PA  et 
Conforama  SNHG.DE  ont annoncé lundi la création d'une centrale 
d'achat commune en France dans les produits électroménagers et 
électroniques pour mieux peser face au nouveau poids lourd formé 
par le rapprochement entre la Fnac  FNAC.PA  et Darty. 
    Cette centrale, baptisée "Mano" et qui sera opérationnelle 
dès les négociations commerciales qui débuteront en novembre 
entre industriels et distributeurs, vise à "optimiser les achats 
des deux groupes en France", indiquent-ils dans un communiqué. 
    Elle se positionnera "comme un leader ou co-leader dans ses 
champs d'intervention et permettra de renforcer la compétitivité 
des enseignes Conforama, Cdiscount, Géant, Monoprix et 
Supermarché Casino". 
    Les achats réalisés en commun représenteront au total 1,3 
milliard d'euros par an, ce qui dispense les deux groupes de 
l'obligation de soumettre ce projet à l'Autorité de la 
concurrence. 
    L'opération sera toutefois présentée pour information à la 
concurrence, a précisé une porte-parole de Conforama. 
    "Ce rapprochement est une réponse à la concentration des 
fournisseurs comme des concurrents", indique-t-on auprès du 
groupe Casino. 
    Les synergies attendues à moyen terme pour le distributeur 
stéphanois sont estimées à 30 millions d'euros par an. 
    Cette annonce est bien accueillie par le marché, le titre 
Casino gagnant 2,33% à 43,655 euros à 11h30 alors que l'indice 
SBF 120  .SBF120  prend 1,3% au même moment. 
    Recentré sur la France et le Brésil, après la cession de ses 
pépites asiatiques pour alléger sa dette, Casino se doit 
d'améliorer la rentabilité de ses activités dans l'Hexagone. 
    "Cette alliance va améliorer la compétitivité de Cdiscount, 
dont la rentabilité n'est pas avérée jusqu'ici, de Géant, qui 
devrait rester déficitaire en 2016, et de Monoprix, qui fait 
face à une concurrence accrue à Paris", souligne Bryan Garnier 
dans une note. 
    Mano devrait, selon le bureau d'analyse, permettre aux 
investisseurs d'être plus à l'aise concernant l'amélioration des 
performances opérationnelles de Casino en France en 2017. 
    Casino compte surtout sur ses économies de coûts et sur son 
alliance avec Intermarché dans les achats de produits 
alimentaires - qui pèsent pour 75% des ventes des hypermarchés 
Géant - pour redresser sa rentabilité en France. 
    De son côté, Conforama, candidat malheureux au rachat de 
Darty, se doit de trouver ailleurs les synergies sur lesquelles 
il aurait pu compter en cas de rapprochement avec le spécialiste 
de l'électroménager et de l'électronique grand public. 
 
 (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant