Casino en conflit avec son associé brésilien 

le
0
Le distributeur stéphanois demande à un tribunal arbitral d'empêcher le groupe Diniz, coactionnaire de sa filiale au Brésil, de mener des discussions en vue d'un rapprochement avec son concurrent Carrefour.

Casino défendra bec et ongles sa position au Brésil, son premier relais de croissance. Le groupe stéphanois y contrôle CBD, le principal distributeur ­local, à parité avec la famille d'Abilio Diniz, l'un des hommes les plus riches du pays.

En vertu d'accords passés en 2005, Casino peut légitimement décider de prendre le contrôle de CBD et de nommer son dirigeant à partir du 22 juin 2012. Mais depuis plusieurs mois, Abilio Diniz fait des appels du pied à son partenaire stéphanois en vue de revenir sur ces accords, que Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino, a la ferme intention de faire respecter. Le distributeur français a saisi lundi la Chambre de commerce internationale d'une procédure d'arbitrage, afin d'empêcher son partenaire de mener des discussions en vue d'un rapprochement avec le groupe Carrefour, son principal concurrent au Brésil. Casino n'a visiblement pas été convaincu par les démentis d'Abilio Diniz après la révélation par la presse de contacts ent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant