Casino cale en France au T3 mais confirme son objectif de ROC

le
0
    * La croissance organique ralentit à 2,9% au T3 
    * Le non alimentaire a souffert en France pendant l'été 
    * L'électronique se stabilise au Brésil 
    * Le groupe confirme son objectif opérationnel pour la 
France 
 
 (Actualisé avec détails, commentaires, cours) 
    par Pascale Denis 
    PARIS, 13 octobre (Reuters) - Casino  CASP.PA  a confirmé 
son objectif de résultat en France en 2016 malgré un 
ralentissement de ses ventes dans l'Hexagone au troisième 
trimestre, tandis que son redressement semble se confirmer au 
Brésil.     
    Le distributeur a confirmé prévoir un résultat opérationnel 
courant supérieur à 500 millions d'euros en France cette année, 
un chiffre jugé ambitieux par les analystes. 
    Les performances de Casino dans l'Hexagone sont surveillées 
à la loupe compte tenu de leur poids accru dans les résultats 
depuis la cession des très rentables actifs asiatiques pour 
désendetter le groupe. 
    Son directeur financier, Antoine Giscard d'Estaing, s'est en 
revanche refusé à tout commentaire, lors d'une conférence 
téléphonique, sur le consensus de résultat opérationnel courant 
pour l'ensemble du groupe en 2016, qui ressort à 1,15 milliard 
d'euros selon les données de Thomson Reuters I/B/E/S. 
    A taux de change constants, hors essence et effets 
calendaires, les ventes du distributeur ont augmenté de 2,9% au 
troisième trimestre, après une hausse de 3,8% au deuxième, et de 
1,7% à magasins comparables, après une progression de 1,8%. 
    En France (46% du chiffre d'affaires), les ventes se sont 
détériorées après un deuxième trimestre déjà pénalisé par une 
mauvaise météo et les grèves du printemps. Les ventes sont 
restées stables après une hausse de 1,2% au trimestre précédent. 
    Ce ralentissement s'explique, selon Casino, par la fermeture 
de près de 300 magasins non rentables, surtout dans la 
proximité, et par le passage en franchise de magasins Leader 
Price et Franprix. 
    A magasins comparables, les ventes en France ont cependant 
reculé de 0,6% au 3 trimestre, après avoir grappillé 0,2% au 2e, 
pénalisées par la faiblesse du non alimentaire, en particulier 
le textile qui a souffert des fortes chaleurs de l'été. 
     
    FAIBLESSE CHEZ MONOPRIX ET LEADER PRICE 
    Monoprix, l'enseigne la plus rentable du groupe, a ainsi vu 
ses ventes reculer de 2,3% en comparable, également pénalisée 
par la baisse des flux touristiques à Paris, tandis que les 
hypermarchés Géant se sont stabilisés et que Leader Price a 
reculé de 2,7% en raison de problèmes d'approvisionnement et de  
gestion des stocks, a précisé Antoine Giscard d'Estaing. 
    "Malgré des éléments ponctuels, il faut reconnaître que ces 
chiffres semblent témoigner d'un arrêt de la dynamique en 
France", soulignent les analyste de Bryan Garnier. 
    Après avoir ouvert en hausse, le titre Casino s'est retourné 
à la baisse à la Bourse de Paris, cédant 1,56% à 42 euros à 
10h45, alors que l'indice SBF120  .SBF120  reculait de 1,14% au 
même moment. 
    Au Brésil (40% des ventes), Casino confirme cependant son 
redressement. GPA  PCAR4.SA , numéro un de la distribution 
alimentaire, a vu ses ventes augmenter de 8,3% (après +6,3%) en 
comparable, grâce notamment à d'importantes promotions dans les 
hypermarchés. 
    Sa filiale de distribution de produits électroniques Via 
Varejo  VVAR3.SA , plombée par la récession économique, a vu sa 
croissance organique ressortir à 2% en comparable, après +2,6% 
au trimestre précédent, profitant d'une base de comparaison très 
 favorable après quatre trimestres consécutifs de forte baisse. 
    Au total, les ventes du distributeur ont atteint 10,4 
milliards d'euros, progressant de 6,7% en données publiées, 
grâce à un effet de change positif avec le real brésilien. 
    L'objectif de free cash flow 2016 a été fixé à plus de 550 
millions d'euros, avant dividendes et coupons attribués aux 
porteurs d'instruments hybrides.  
     
    Le communiqué : 
    http://bit.ly/2d94Avd 
 
 (Edité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant