Casimir Ninga, ce monstre gentil

le
0
Casimir Ninga, ce monstre gentil
Casimir Ninga, ce monstre gentil

Depuis octobre, la France du football découvre Casimir Ninga, le jeune attaquant tchadien de Montpellier. Recruté pour seulement 75 000 euros au Gabon, le jeune homme a déjà planté six fois en neuf matchs de Ligue 1. Un rapport qualité prix monstrueux.

Octobre 2015, le 24 pour être précis, Montpellier accueille Bastia pour tenter de se sortir de la zone rouge. À la 88e minute, la France du foot découvre la dernière trouvaille locale : sur un centre venu de la droite, Casimir Ninga tue le match d'une reprise acrobatique de toute beauté. Pour fêter le succès et le premier but de son Tchadien, la Butte Paillade chante l'Île aux enfants. L'intéressé, visiblement pas trop au courant de la référence, se dit " heureux " de l'hommage, " cela me donne encore plus de force pour continuer ". Et le jeune homme de 22 ans n'a pas menti. Depuis cette seconde apparition en Ligue 1 qui l'a vu ouvrir son compteur but et passe décisive, le natif de N'Djaména a planté deux doublés à Lyon et Marseille, puis le but de la victoire contre Guingamp samedi dernier. Et donc joué un rôle crucial dans la remontée au classement de Montpellier, désormais 13e.

Pourtant, le buteur providentiel de l'Hérault aurait pu ne jamais porter les couleurs du MHSC, mais plutôt celles de Laval, en Ligue 2. " Laval aurait dû le prendre, mais à ce moment, l'AS Mangasport demandait 300 000 euros, ce qui est beaucoup pour un club de Ligue 2 concernant un mec qui sort de nulle part et qui ne sera qu'un pari ", affirme Emmanuel Tregoat, sélectionneur du Tchad jusqu'à septembre dernier. À la base, le technicien français avait proposé le gamin " à un club de CFA2 qui n'a pas pu le prendre pour des raisons administratives ", avant d'en parler à Steve Marlet, le directeur sportif du Red Star, à qui il avait recommandé Naïm Sliti dans le passé. " Mais ils n'ont pas pris le temps de se déplacer pendant les matchs de la sélection tchadienne pour le voir jouer. " Finalement, c'est Montpellier qui a récupéré le bon plan pour seulement 75 000 euros après un essai concluant.

" S'il faut tacler Hilton à l'entraînement, il le fera "


Lancé le 18 octobre à Bordeaux, le Tchadien n'a eu besoin que de 100 minutes pour s'adapter aux joutes de Ligue 1, quand Tregoat pensait " qu'il était prêt pour du National ". Mais son explosion, si elle le surprend pas sa rapidité, est assez logique selon l'entraîneur français, car " Casimir Ninga, c'est un mort de faim dans un contexte beaucoup plus favorable que le Tchad ou le Gabon, et où il parle déjà la…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant