Casillas doit-il être titulaire à l'Euro 2016 ?

le
0
Casillas doit-il être titulaire à l'Euro 2016 ?
Casillas doit-il être titulaire à l'Euro 2016 ?

A bientôt deux mois de l'Euro en France, l'Espagne se positionne comme favorite dans la compétition. Cependant, une question majeure est encore à régler dans la composition de l'équipe : le statut en sélection d'Iker Casillas.

C'est un match amical dans le froid de Cluj. Un match de préparation pour l'Euro 2016, le dernier avant que Vicente Del Bosque concocte sa liste définitive. L'objectif ? Récupérer les 23 meilleurs éléments afin d'aller conquérir un troisième titre de champion d'Europe au Stade de France, le 10 juillet prochain. L'analyse de ce match contre la Roumanie bouclé sur un 0-0 ? Del Bosque la garde bien au chaud dans sa tête, avant de se lâcher face aux médias : "Je ne suis pas du tout satisfait de nos deux matchs. Nous avons connu de bonnes périodes, mais il nous a manqué de la profondeur, surtout sur les ailes. Mais je ne me fais pas de souci pour l'Euro, je crois que cela va s'améliorer. J'en suis même sûr." Si Busquets et Iniesta manquaient à l'appel, Iker Casillas était bien présent. D'ailleurs, le capitaine n'a pas pris de but ce soir-là. A-t-il mieux fait le travail que De Gea face à l'Italie ? "Les deux ont bien joué" répond sobrement le sélectionneur. D'accord, mais d'ici deux mois, jouer un match chacun ne sera pas une option envisageable. Parce que l'Euro dure un mois et que chaque joueur doit connaître son statut pendant la compétition. San Iker numéro un, ça va le faire ?

Le prestige du Saint


Lors de ce fameux match en Roumanie, Casillas ne s'est pas contenté de garder les bois de l'équipe d'Espagne. Le portier de la sélection depuis le mondial 2002 s'est permis d'établir un nouveau record : sa 166e cape sous le maillot de La Roja lui donne le statut de joueur européen le plus sélectionné de l'histoire, devant le milieu de terrain letton Vitālijs Astafjevs. Une sacrée performance sur le papier, mais une statistique à laquelle Francisco Buyo ne s'attache pas vraiment. "Le choix doit se faire en fonction de critères purement footballistiques, explique l'ancien portier de La Roja. Celui qui se trouve dans le meilleur état de forme doit jouer, c'est un critère vieux comme le football lui-même. Tout ce qui ne touche pas à ce choix-là, c'est une erreur." Les deux championnats d'Europe et la Coupe du monde 2010 sont derrière Casillas, malgré tout le prestige que cela lui donne. Et même pour Vicente Del Bosque, oublier le passé est une chose peu évidente à faire avec Casillas. En effet, l'entraîneur a connu ses premiers grand…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant