Casemiro, le bossu de notre Zidane

le
0
Casemiro, le bossu de notre Zidane
Casemiro, le bossu de notre Zidane

Il n'est ni le plus beau, ni le meilleur, ni le plus fort, mais il est en train de s'imposer comme le pion essentiel du dispositif de ZZ. Lui, c'est Casemiro. Présentation.

À chaque ballon touché de Messi, il est là. Pareil avec Suárez et Neymar. En fait, il est de partout. Buste relevé, bien sur ses appuis, prêt à s'adapter à n'importe quelle folie de la Pulga, Casemiro est sans conteste l'homme de ce Clásico. Face au redoublement de passes impulsées par Iniesta, Busquets et Rakitić, le Brésilien a su rester calme, patient et se retrouver bien trop souvent au milieu du tiki-taka catalan. Si les Merengues se sont retrouvés acculés en première mi-temps, ils n'ont jamais craqué. Et ça, ils le doivent en partie à leur bouche-trou de métier. Au total, Casemiro, c'est quatorze ballons récupérés, un déchet minimal, une majorité de passes vers l'avant. Bref, l'homme providentiel pour Zizou.

#Casemiro; l'incubo peggiore di #Messi durante #ElClasico! pic.twitter.com/rYBql5028h#Barcellona #RealMadrid #LaLiga

— Paddy Power Italia (@PaddyPowerItaly) 5 avril 2016

La cave avant la lumière


Mais Carlos Henrique Jose Francisco Venancio Casimiro - effectivement, c'est plus simple de l'appeler Casemiro - n'a pas toujours été le premier choix de Zidane. Déjà Benítez ne l'appréciait pas plus que ça. Et puis, on se souvient surtout qu'à son intronisation, ZZ hésitait entre James et Isco sans jamais évoquer le Brésilien. Mais à force de déceptions, de tergiversations, il s'est décidé à installer le tank au milieu de son terrain. Ça a pris deux mois. Janvier et février à nier l'évidence, ce que Zidane a plus ou moins avoué à Marca : "Il ne jouait pas beaucoup, mais je lui disais que l'important était de travailler. Je sais qu'il a les qualités pour jouer", pour finalement se rendre compte qu'il était essentiel à l'équilibre de…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant