CASA passe de nouvelles provisions sur la Grèce au 1er trimestre

le
0
CASA PASSERA AU 1ER TRIMESTRE DES PROVISIONS GRECQUES ET UN GAIN EXCEPTIONNEL
CASA PASSERA AU 1ER TRIMESTRE DES PROVISIONS GRECQUES ET UN GAIN EXCEPTIONNEL

par Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Le Crédit agricole a prévenu jeudi qu'il passerait dans ses comptes du premier trimestre 2012 de nouvelles provisions liées au deuxième plan d'aide à la Grèce et qu'il inscrirait un profit exceptionnel de 550 millions d'euros lié à des rachats de dettes subordonnées réalisés début 2012.

La banque française explique dans un communiqué qu'Athènes a décidé d'étendre l'accord d'abandon de dette grecque négocié avec les créanciers privés à certaines entreprises publiques.

Cette décision oblige du coup le Crédit agricole à passer des provisions supplémentaires sur les crédits consentis par sa filiale grecque Emporiki à trois entreprises publiques, à savoir Hellenic Railways, Hellenic Defense Systems et Athens Urban Transport.

"L'exposition d'Emporiki Bank aux trois entreprises concernées (...) s'élève à 415 millions d'euros au 31 décembre 2011", indique le groupe bancaire français, qui a déjà déprécié l'an dernier ses titres de dette souveraine grecque à hauteur de 74%.

"Les conséquences de l'inclusion dans le périmètre du PSI (participation du secteur privé, NDLR) de ces expositions, non provisionnées au 31 décembre 2011, seront, dans tous les cas, comptabilisées en coût du risque au premier trimestre 2012."

Le Crédit agricole souligne également qu'il a intégralement déprécié pour 130 millions d'euros d'impôts différés de sa filiale Emporiki.

"Ce qui n'était pas attendu, ce sont les provisions sur les entreprises d'Etat grec. Le gain sur le rachat de dette et les impôts différés étaient attendus", commente un analyste londonien qui n'a pas souhaité être nommé.

Selon les calculs de cet analyste, en appliquant une décote de 74% sur les prêts aux trois entreprises grecques, les nouvelles provisions du Crédit agricole devraient s'élever à environ 300 millions d'euros.

A la Bourse de Paris, avant l'annonce de ces éléments exceptionnels sur ses résultats, l'action Crédit agricole a clôturé en progression de 0,99% à 5,119 euros. Depuis le début de l'année, le titre progresse de 17,4% mais sous-performe l'indice bancaire européen (+20,2%).

Plombé par la crise de la dette et les coûts de restructuration de sa banque de financement et d'investissement, Crédit agricole SA a vu ses comptes du quatrième trimestre 2011 tomber dans le rouge avec une perte nette de trois milliards d'euros.

Edité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant