Cartographie de l'iPhone : le mea culpa d'Apple

le
0
Tim Cook, le PDG d'Apple, conseille pour l'instant d'utiliser les applications alternatives, comme Bing de Microsoft, MapQuest, Waze, ainsi que les sites de Nokia et de Google.

Tim Cook n'y est pas allé par quatre chemins. La nouvelle application de cartographie de l'iPhone n'est pas à la hauteur d'Apple, a admis hier le PDG. «Nous nous efforçons de faire des produits qui offrent la meilleure expérience possible à nos clients. Nous n'avons pas rempli cet engagement», a-t-il écrit dans une lettre ouverte.

Depuis le premier iPhone en 2007, l'application Plans d'Apple utilisait les cartes de Google Maps. Un contrat courrait jusqu'à l'an prochain entre les deux sociétés. Apple l'a rompu pour proposer une solution de cartographie développée en interne grâce aux cartes de TomTom et d'une dizaine de partenaires.

Le nouveau logiciel a été déployé la semaine dernière avec la dernière version du système de l'iPhone, de l'iPad et de l'iPod touch, iOS 6. L'application a certes apporté une vue 3D de grandes villes et un guidage GPS gratuit. Mais elle s'est révélée bien moins précise que Google Maps et surtout truffée d'erreurs. Des gares sont pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant