CARTES INTERACTIVES. Météo : qui a vraiment le droit de se plaindre?

le
0
CARTES INTERACTIVES. Météo : qui a vraiment le droit de se plaindre?
CARTES INTERACTIVES. Météo : qui a vraiment le droit de se plaindre?

Maussade, médiocre, bougon... Les mots ne manquent à personne pour décrire la grisaille qui enveloppe la France depuis quelques mois. Cette semaine encore, des prévisionnistes annonçaient même un été pourri ! Mais qu'en est-il vraiment ? Ne fait-on pas une fixation sur la grisaille au point de déformer la réalité?

Selon le bilan dévoilé vendredi par Météo France à l'occasion de la fin du printemps météorologique qui va de début mars à fin mai, le constat général est sans appel : «La France a connu cette année un printemps particulièrement agité, froid et peu ensoleillé».

Des records de faible ensoleillement devraient être battus

Côté températures, et ce n'est pas une surprise, le printemps a été frais, voire froid. Les températures sont inférieures aux normales de 1,3 °C, avec un déficit thermique encore plus marqué sur le nord de la France (?1 °C à ?2 °C) que sur le sud (0 °C à ?1 °C). Les pluies, elles, ont été plus généreuses dans le sud que dans la moitié nord. Niveau soleil, c'est cette fois le régime pour toute la France. Sur un large quart nord-est, les déficits dépassent souvent 30 %. Sur ces régions, des records de faible ensoleillement des deux dernières décennies devraient même être battus.

Conclusion ? Le sud a tout : le plus chaud, le plus de soleil, le plus de pluie. Le nord n'a pas chaud, pas de soleil... et peu de pluie non plus!

Au-delà de ce bilan général, découvrez dans les cartes ci-dessous tous les relevés météorologiques près de chez vous. Nombre d'heures d'ensoleillement, températures, niveau des pluies, tout y est. N'hésitez pas à taper le nom de votre commune dans l'onglet de recherche sur la carte et à retrouver la station météo la plus près de chez vous. Pour zoomer et dézoomer sur la carte, utilisez le "+" et le "-" de votre votre pavé numérique ou de votre clavier.

Ces cartes sont accessibles sur...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant