Carter : Une victoire « gigantesque » au Camp Nou

le
0

Le Racing 92 a soulevé son sixième Bouclier de Brennus de son histoire après sa victoire face à Toulon au Camp Nou (29-21). L’une des plus belles victoires pour Dan Carter.

C’est une saison presque parfaite pour le Racing 92. Après une belle épopée en Champions Cup et une finale perdue, le Racing 92 a terminé sa saison en beauté avec le titre de champion de France. Pourtant, la physionomie du match n’était pas en faveur des Franciliens. Réduits à 14 après l’expulsion de Maxime Machenaud, les Racingmen ont fait preuve de beaucoup de solidarité pour s’imposer face à l’ogre toulonnais. « Ce qu’on a réalisé en infériorité numérique au Camp Nou, dans ce stade incroyable, fut gigantesque » confie Dan Carter, grand artisan de la victoire du Racing, au Midi Olympique.

Ce titre vient à point nommé. Après une défaite en finale de la Champions Cup face aux Saracens, le club de Jacky Lorenzetti a su tirer les leçons de ce revers et rebondir dans cette ultime finale. « Nous avons successivement battu Montpellier, Toulouse, Clermont et Toulon, soit les quatre meilleures équipes du championnat, d’après le champion du monde All Black. Ce Bouclier de Brennus, on ne l’a pas volé ». C’est déjà le deuxième Top 14 gagné par le demi d’ouverture après celui glané en 2009 avec Perpignan. Mais cette année, ce Brennus a plus de saveur. « Le titre de l’Usap ne m’appartient pas vraiment, assure-le All Black. Au soir de la finale, j’étais blessé et n’avais pu disputer la rencontre (Victoire 19-6 contre Clermont, ndlr). Cette fois-ci, je sens que j’ai ma part de responsabilité dans ce succès ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant