Carte scolaire : le pas en arrière de Vincent Peillon

le
3
La circulaire de rentrée entend revoir le système des dérogations pour « garantir la mixité sociale des établissements ».

Dans sa «circulaire de rentrée» qui fixe les priorités de septembre prochain, le ministère de l'Éducation nationale précise qu'il va modifier l'ordre des critères de dérogation à la carte scolaire. Cette annonce ne va pas manquer d'inquiéter les parents des grandes villes, championnes des demandes de dérogation pour leurs têtes blondes, Paris en tête.

L'assouplissement de la carte scolaire était l'une des grandes annonces de Nicolas Sarkozy. Il entendait «laisser le choix de l'école à toutes les familles et favoriser l'égalité des chances». Depuis 2008, des dérogations peuvent ainsi être demandées en collège et en lycée sur le fondement de sept critères énumérés par ordre de priorité: handicap, prise en charge médicale importante, élève boursier, parcours scolaire particulier, frère ou s½ur déjà scolarisé dans l'établissement dem...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1227497 le mercredi 10 avr 2013 à 22:31

    c'est vrai qu'il n'y en a plus beaucoup ces derniers temps.

  • gmailla7 le mercredi 10 avr 2013 à 22:11

    POURQUOI TETES BLONDES DANS L'ARTICLE !!!!!!!!!!!!

  • M6744133 le mercredi 10 avr 2013 à 22:09

    Peillon fait comme son patron ! il danse la sardonne ou la bourrée je n'en sais rien !