CARTE INTERACTIVE. Les 22 projets sélectionnés pour «réinventer Paris»

le , mis à jour à 20:36
1
CARTE INTERACTIVE. Les 22 projets sélectionnés pour «réinventer Paris»
CARTE INTERACTIVE. Les 22 projets sélectionnés pour «réinventer Paris»

C’est le jour J. La gigantesque opération « réinventer Paris », l’un des concours d’architecture les plus ambitieux du moment en Europe, prend fin ce mercredi, avec l’annonce par Anne Hidalgo des lauréats. Plus de 360 propositions avaient été déposées suite au lancement en novembre 2014 de cet « appel à projets urbains innovants » destiné à dessiner le Paris de demain.

Les 75 finalistes retenus l’été dernier, entre trois et quatre sur chacun des 23 sites du concours (essentiellement des bâtiments vétustes, des terrains nus ou des friches industrielles) ont été départagés par 23 jurys au cours du mois de janvier. Seuls 22 projets ont au final été retenus.

Voici un tour d’horizon des projets vainqueurs, qui font la part belle au végétal.

La carte des lauréats

« Le Relais Italie », rue Bayet (13e) : carte blanche était donnée aux architectes pour donner une seconde vie à un ancien conservatoire des années 80. Le projet lauréat, signé Pablo Katz Architecture, conserve la partie saine du bâtiment et propose d’accueillir, sur 6 étages, une résidence étudiante, un espace de coworking, un café-restaurant, une conciergerie, un espace associatif et un auditorium et… une terrasse végétalisée suspendue.

« Bains-douche&Co », rue Castagnary (15e) : l’agence Red a remporté ce concours qui visait à revisiter d’anciens bains-douches typiques des années 30, avec une jolie façade en brique rouge. Le projet lauréat est de rénover une partie du bâtiment, et de le vouer au coworking, et d’en apposer un neuf, dédié à la colocation étudiante. Une façade végétale viendra magnifier le tout.

« NOC 42 », bvd Bessières (17e) : cet ensemble de 244 logements va être entièrement revisité pour intégrer notamment des terrasses partagées avec les bâtiments alentours, sur lesquelles des potagers sont prévus !

« le Philantro-Lab », rue de la Bûcherie (5e) : il s’agissait ici de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 12 mois

    Réinventer Paris! Refaire le monde! Quelle prétention! Qu'ils ne fassent plus rien et qu'ils laissent les gens tranquilles.