Carrez : «La règle d'or doit figurer dans la Constitution»

le
0
INTERVIEW - Le président de la commission des finances à l'Assemblée explique que les socialistes vont devoir «se renier».

Gilles Carrez, député UMP du Val-de-Marne et tout nouveau président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, se dit prêt à voter «en conscience» la règle d'or d'équilibre des comptes si la gauche décide de l'inscrire dans la Constitution. La question sera abordée lundi par les députés lors de l'examen du deuxième collectif budgétaire 2012.

LE FIGARO. - Pourquoi la règle d'or est-elle si importante?

Gilles CARREZ. - La règle d'or vise à obliger un État, à l'identique d'un ménage ou d'une entreprise, à ne pas dépenser plus que ce qu'il gagne. À force de déficits publics pendant des décennies, par exemple en France depuis trente-cinq ans, beaucoup d'États européens sont surendettés. Ils ne pourront desserrer l'étau du surendettement qu'à condition d'équilibrer le plus rapidement possible leurs comptes. Un endettement excessif est un véritable cancer pour un pays, parce qu'il ampute ses marges de man½uvre. Et il mine la confiance dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant