Carrefour veut racheter Guyenne et Gascogne

le
0
INFO LE FIGARO - Le distributeur étudie le lancement d'une offre publique d'échange sur son principal franchisé français. Cette opération à plusieurs centaines de millions d'euros prouve la confiance du groupe dans sa capacité à se redresser.

Carrefour envisage de lancer une offre publique d'échange sur son principal franchisé français. Valorisé 540 millions d'euros en Bourse, Guyenne et Gascogne exploite notamment six hypermarchés Carrefour et vingt-sept supermarchés Carrefour Market dans la région Sud-Ouest. Le conseil d'administration de Carrefour se réunit ce mercredi à ce sujet et un conseil de surveillance du distributeur basque est prévu jeudi. Aucun des deux groupes n'a souhaité commenter nos informations.

Cette opération amicale solderait des mois de négociation et dénouerait une situation complexe, en tenant compte des intérêts divergents des parties. À commencer par ceux de la famille Beau, principal actionnaire du groupe fondé à Bayonne en 1913 et partenaire de Carrefour depuis 1966. Ses membres détiennent 21,32 % du capital et 33,11 % des droits de vote. Ils s'étaient engagés à conserver leurs titres jusqu'au 15 décembre. Dans quelques jours, ils seront libres de les vendre.

«Deux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant