Carrefour se divise en trois sociétés cotées 

le
0
Les administrateurs ont approuvé le projet prévoyant un désengagement total du hard discount et la cotation de la branche immobilière, dont Carrefour gardera 75 %.

Carrefour va bel et bien se scinder en trois. Le deuxième groupe mondial de distribution s'apprête à abandonner son activité hard discount et à mettre en Bourse les murs de ses hypermarchés français, italien et espagnols.

Les administrateurs de Carrefour ont suivi l'avis des deux principaux actionnaires, Groupe Arnault et Colony Capital, qui détiennent à eux deux 14 % des actions et 20 % des droits de vote. Sans surprise, ils ont voté en faveur du projet révélé par Le Figaro (nos éditions du 31 janvier). Celui-ci sera soumis au vote des actionnaires lors de l'assemblée générale du 21 juin prochain.

Après sa mise en œuvre, Carrefour n'aura plus aucun lien capitalistique, stratégique et opérationnel avec Dia, sa branche hard discount, qui a réalisé l'an passé près de 10 milliards de chiffre d'affaires, soit moins de 10 % des ventes totales du groupe. Chaque actionnaire de Carrefour recevra, sous forme de dividende exceptionnel, un nombre d'actions Di

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant