Carrefour ne déçoit pas

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Le groupe de distribution a fait état d'un chiffre d'affaires de 76,8 milliards d'euros, dont la légère progression (+0,9%) a été soutenue par les marchés émergents.

Le résultat opérationnel de 2,14 milliards d'euros s'affiche en baisse limitée de 2,6% mais grimpe de 3,5% en France et de 14,2% en Amérique latine. Le bénéfice net part du groupe a atteint 1,23 milliard d'euros, un montant très supérieur à celui de 2011 (371 millions) mais il a été gonflé par d'importantes plus-values de cessions.

Au 31 décembre dernier, Carrefour affichait un endettement net de 4,3 milliards d'euros, qui s'est contracté de 2,6 milliards. Néanmoins, CM-CIC Securities estime que, si l'on corrige notamment de la saisonnalité du besoin en fonds de roulement, la dette nette avoisine plutôt 6,5 milliards d'euros. Il sera proposé un dividende de 0,58 euro par action, en augmentation de 12% payable en numéraire ou en actions.

Avant d'avoir toutes les explications des dirigeants, lors d'une réunion d'analystes qui se tenait ce matin, le même courtier constatait que le résultat opérationnel courant s'avérait un peu supérieur à ce qu'il attendait. Grâce aux cessions et à un «sérieux serrage de boulons», Carrefour surprend donc agréablement le marché, précise l'analyste.

Néanmoins, Bank of America-Merrill Lynch estime que les objectifs de Carrefour seront difficiles à atteindre, «compte tenu d'un environnement macroéconomique morose et d'une structure difficile dans bon nombre des régions [du groupe]». La banque américaine conserve donc sa recommandation "sous-performance" pour Carrefour, assortie d'un objectif de cours de 17,40 euros, inférieur de 20% aux cours actuels. L'analyste de CM-CIC a, lui, un objectif de 24,50 euros.

Achetez.

Les cours de Carrefour en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant