Carrefour-Le Brésil et l'Europe sauvent les résultats du S1

le
0
    * Le groupe pénalisé en France au T2 par la météo et les 
grèves 
    * L'opérationnel recule de 3% en France au S1 
    * Forte hausse des résultats au Brésil et en Europe 
    * Un consensus d'Ebit 2016 de 2,47 mds jugé "raisonnable" 
    * Le titre en hausse 
 
    par Pascale Denis 
    PARIS, 28 juillet (Reuters) - Carrefour  CARR.PA  a publié 
jeudi des résultats semestriels en hausse grâce à la bonne tenue 
de ses activités au Brésil et en Europe, venue compenser un 
recul en France et de nouvelles pertes en Chine. 
    Le deuxième distributeur mondial a dégagé un résultat 
opérationnel courant en progression de 5,3% à taux de change 
constants, à 706 millions d'euros, un chiffre supérieur aux 685 
millions du consensus Inquiry Financial réalisé pour Reuters. 
    "Les résultats de Carrefour sont solides, dans un 
environnement social, politique, économique ou climatique 
atypique selon les régions du monde", a déclaré le directeur 
financier du groupe lors d'une conférence de presse 
téléphonique. 
    Pierre-Jean Sivignon a également jugé "raisonnable" le 
consensus des analystes pour le résultat opérationnel courant  
2016, de 2,47 milliards d'euros à taux de change stables.  
    Ce consensus, qui était encore de 2,50 milliards en avril, a 
été révisé en baisse compte tenu des difficultés anticipées en 
France, où le secteur a souffert des mauvaises conditions météo 
du printemps. 
    En France, où le résultat opérationnel a reculé de 3,0%, 
pénalisé par les pertes de Dia, le groupe a toutefois maintenu 
sa marge opérationnelle à 1,8%. 
    Les hypermarchés, les plus exposés au segment non 
alimentaire - le plus touché par la météo et les grèves -, ont 
vu leurs ventes reculer de 3,5% au deuxième trimestre, un 
chiffre supérieur aux attentes des analystes, tandis que les 
supermarchés ont limité leur recul à 0,5%. 
    A l'inverse, les résultats semestriels ont grimpé de 5,0% en 
Europe, où Carrefour récolte les fruits de son redressement en 
Espagne et en Italie et décollé de 12,3% en Amérique latine (à 
changes constants) grâce à une performance toujours très solide 
au Brésil. 
    Carrefour a vu ses ventes brésiliennes grimper de 11,5% au 
premier semestre malgré la récession, profitant de sa faible 
exposition au segment non alimentaire, le plus touché par la 
crise, et par les performances de ses formats de semi-gros. 
    La Chine, point noir du groupe, reste déficitaire avec des 
ventes en repli de 8,9% au premier semestre. Le groupe ne 
divulgue pas le montant de ses pertes dans le pays mais espère 
que son plan de redressement commencera à porter ses fruits au 
début de 2017. 
    Au total, les ventes du groupe ont atteint 40,55 milliards 
d'euros au premier semestre, en recul de 4,2% en données 
publiées pour cause de baisse du real brésilien et en 
progression de 2,9% à taux de change constants. 
    En Bourse, le titre Carrefour gagne 1,39% à 24,03 euros en 
début de séance et surperforme nettement l'indice européen de la 
distribution  .SXRP  (+0,09%).  
    
    Le communiqué:  
    http://bit.ly/2aztmkD 
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant