Carrefour : la rémunération variable du PDG contestée avant l'assemblée générale

le
0

(lerevenu.com) - Dans le document de référence de Carrefour publié avant l'assemblée générale, le 15 avril prochain, ne figure pas le montant variable de la rémunération du président-directeur général, Georges Plassat, dû au titre de l'exercice 2013. Proxinvest estime donc « peu concevable » pour les actionnaires d'approuver une rémunération au montant inconnu, à l'occasion de ce vote facultatif. Le cabinet de conseil de vote en assemblée suggère donc de s'opposer à la cinquième résolution.

Dans un communiqué publié mardi, Proxinvest déplore aussi que Carrefour, qui précise se conformer au code AFEP-MEDEF, ait omis de respecter certaines des dispositions de cet ensemble de règles de bonne gouvernance.

Le document de référence n'indique pas, en effet, le nombre de réunions, le taux de participation et les activités du conseil d'administration et des comités.

Faute d'avoir expliqué les raisons de ces oublis à ses actionnaires, Carrefour doit s'attendre à ce qu'ils n'approuvent pas les comptes sociaux soumis à leur vote dans la résolution 1.

Enfin, le cabinet de conseil admet « exceptionnellement » la modification des statuts portant l'âge maximal du directeur général de 65 à 70 ans. Néanmoins, le conseil d'administration aurait dû, selon Proxinvest, proposer une modification statutaire « dérogatoire » et non « permanente », pour permettre à Georges Plassat d'être maintenu dans ses fonctions pour cinq ans.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant